Améliorer la formation et l’entraînement des chirurgiens – Workpackage 3

Ce « Workpackage 3 » (ou volet 3) du projet Digital Urology 3D s’attache à développer des techniques d’impression de modèles de reins en 3D destinés à la formation des chirurgiens. L’objectif est de développer un modèle de rein biomimétique : s’approchant au plus près des caractéristiques d’un rein humain (dureté, saignements…). Les chirurgiens les utiliseront pour leur entraînement à la technique de chirurgie « robot assistée » ou en répétition pour des chirurgies délicates.

Digital Urology workpackages améliorer formations

Caractériser et reproduire les propriétés biomécaniques du rein humain

La première phase du WP3 consistera en une étude (MECHANICS UroCCR n° 115) visant à déterminer les caractéristiques mécaniques des reins et de leurs tumeurs, produisant ainsi des cartes paramétriques des organes destinées à l’impression 3D.

En parallèle, un travail portera sur le développement d’une imprimante 3D ainsi que de matériaux de synthèse biomimétiques – simulant des tissus humains – pour reproduire le rein ainsi caractérisé.

Une nouvelle étude (VALIDATION – UroCCR n° 116) permettra ensuite d’évaluer le caractère réaliste de ces modèles imprimés en 3D ainsi que l’intérêt d’une répétition spécifique au patient deux jours avant l’intervention.

Evaluer le bénéfice pour les chirurgiens

Deux autres études seront enfin menées auprès des chirurgiens du CHU de Bordeaux pour valider l’intérêt de ces modèles 3D dans leur entraînement. Elles mesureront le ressenti des chirurgiens lors de leur utilisation au cours de simulations d’interventions, et compareront la qualité de l’entraînement avec ou sans cette simulation.

Voir le Workpackage 1

Voir le Workpackage 2